Comprendre l’homosexualité!

dkFinalement, il n’y a rien à comprendre, les préférences ne s’expliquent pas. Pourquoi aimez-vous le chocolat (Cet aliment irrésistible issu de la fève de cacao, qui vous transporte, vous inspire, vous allèche, vous attire, vous donne envie, dès la première seconde où vous l’avez en bouche vous succombez… )? Par goût, la saveur suave et amère vous plait, l’odeur vous attire et vos papilles se délectent lentement de cette pâte qui fond sous votre palais transcendé… Hum ! On pourrait parler pendant des heures du chocolat, mais je m’éloigne du sujet (pas tant que cela). Les attirances, les goûts, les envies, les satisfactions procurées par une chose plus qu’une autre, une personne plus qu’une autre, sont propres à chacun. Pourquoi vouloir, inlassablement, uniformiser cela ? Accepter et comprendre la différence, voilà un principe qui a toujours eu du mal à évoluer depuis la nuit des temps. L’être humain est trop ancré sur lui, sa façon de penser, sa façon de vivre, sa compréhension limitée de ce qui se passe autour de lui. Tant que les esprits seront fermés et étriqués, alors il y aura des personnes « anti-ceci », « anti-cela », contre des causes qu’ils ne comprennent pas, simplement pour affirmer une idée qu’ils pensent être la bonne. Les manifestations anti mariage gay, sont dépourvues de sens, militer pour ne pas faire voter une loi, laquelle permettrait l’union de personnes du même sexe, dont ils ignorent tout, dont ils ignorent qui elles sont et comment elles vivent. Quel intérêt ? Condamner le mariage homosexuel, en prétextant la violation de l’institution religieuse est une hérésie, ces personnes devraient aussi être contre le divorce, puisque non accepté par la religion. Pourquoi n’y a-t-il pas de manifestations anti-divorces ? Etre homosexuel, ou aimer une personne du même sexe n’a rien d’anormal, qu’est-ce que la normalité au final ? Faire comme tout le monde et subir les dictats que la société nous impose, que les textes religieux désuets nous dictent ? Vivre avec des carcans et être malheureux, voilà le sort de ceux qui sont différents de la majorité ? Dans quel monde on vit ? Lire la suite

Publicités